NISOB (No Invasive Species On Board)

Innovation maritime a initié le projet NISOB pour s’attaquer au problème du risque d’introduction d’espèces envahissantes par les eaux de ballast des navires.

Ce projet a été réalisé en collaboration avec les partenaires suivants : Gearbulk, Institut Maurice-Lamontagne (IML) de Pêches et Océans Canada, Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM), Université du Québec à Rimouski, Institut des sciences de la mer (ISMER), Degussa, M. D. Technologies et Kinectrics et grâce à une subvention de Technologies du Développement Durable Canada.

Trois technologies pour le traitement des eaux de ballast ont été mises à l’essai sur le navire MV Jaeger Arrow qui transporte des marchandises entre Rotterdam et Sept-Îles :

  • Le système de filtration Ever-Cleartm, pour une
    réduction de la quantité de sédiments en rejetant les
    particules et les organismes là d’où ils sont pompés,
  • La technologie PERACLEAN® Ocean, pour un
    traitement à base d’acide peracétique et de peroxyde
    d’hydrogène qui se dégradent rapidement dans
    l’environnement,
  • La technologie Ballaclean, pour un processus de
    désoxygénation capable d’éliminer les organismes.

Une analyse scientifique rigoureuse des eaux traitées a été réalisée par des laboratoires pour vérifier le respect des normes établies par le Règlement sur le contrôle et la gestion des eaux de ballast adopté par le gouvernement du Canada en juin 2006.

Les technologies testées à bord du MV Jaeger Arrow dans le cadre de ce projet devaient permettre entre autres à l’industrie maritime de :

  • réduire le risque d’introduction d’espèces
    envahissantes dans les eaux canadiennes,
  • protéger les écosystèmes canadiens contre les
    espèces non indigènes,
  • respecter les normes édictées par le gouvernement canadien concernant les eaux de ballast.

NISOB2NISOB1